Ionographe

Réduction de la Contamination Ionique

 

Ionix SF

Avant le rinçage final et le séchage, les derniers systèmes d’étamage chimique incluent des post traitements pour abaisser les niveaux de contamination ionique bien au-dessous de la spécification IPC (J-STD-001-D of 1.56 µg NaCl equ./cm2) à moins de 0.5 µg/cm2. Les cartes contaminées par des ions tels que chlorure, bromure, sodium et acides organiques peuvent entraîner des défauts des équipements électroniques. Ces pollutions conductrices sont potentiellement responsables de corrosion, migration métallique et défauts électriques. Afin de quantifier le niveau du risque, la carte est lavée dans un solvant et l’on mesure la conductivité ionique. Cette valeur reflète le niveau de contamination ionique. Le résultat est une moyenne de la totalité de la surface. La mesure est donnée en µg équivalent NaCl par cm². l’IPC (J-STD-001-D) spécifie une valeur qui ne doit pas être dépassée: 1.56µg NaCl equ./cm². Aujourd’hui les utilisateurs d’étain chimique indiquent 0.5 µg/cm² comme limite.

Cette démarche doit être prise en considération et impose la mise en œuvre d’un post traitement dans les systèmes d’étamage chimique. Il a été mis en évidence que la cause racine de la présence de contaminants à la surface des cartes devait être attribuée au vernis épargne et dépendait du type de vernis.

  

L’utilisation de Ionix SF entraine une réduction importante de la contamination ionique et permet de répondre aux exigences les plus dures de l’industrie automobile.